UN ÉQUIPEMENT ESSENTIEL (DE 1930 À 1945)

World War 2 Soldiers using hte Coleman G.I. Stove 

G.I. Stove  

Moins de vingt ans plus tard, la Seconde Guerre mondiale a déferlé sur le monde entier. Comme beaucoup d’entreprises, la société Coleman a mis la main à la pâte pour soutenir l’effort de guerre. Les munitions et les forces aériennes des Alliés contenaient des pièces fabriquées au Kansas par la société Coleman. En juin 1942, l’Army Quartermaster Corps a lancé une demande urgente à la société. Les troupes de campagne avaient cruellement besoin d’un réchaud compact qui puisse fonctionner dans un large éventail de conditions sur divers terrains, qui pesait moins de cinq livres, qui n’était pas plus grand qu’une bouteille d’une pinte de lait et qui pourrait brûler n’importe quel type de carburant. Pour couronner le tout, l’armée américaine voulait que 5 000 de ces réchauds lui soient livrés en soixante jours.

Les travaux ont commencé immédiatement pour concevoir et fabriquer un réchaud répondant aux strictes spécifications techniques de l’armée. Or, le produit final dépassait de loin toutes les exigences de cette dernière : le réchaud fonctionnait à moins 60 degrés et à plus de 150 degrés Fahrenheit ; il pouvait brûler toutes sortes de carburants ; il ne pesait que trois livres et demie ; et il était plus petit qu’une bouteille d’une pinte de lait. La première commande de 5 000 unités a été expédiée aux forces américaines impliquées dans l’opération Torch, une invasion alliée de l’Afrique du Nord survenue en 1942. Ernie Pyle, journaliste de guerre, a consacré 15 articles de presse au réchaud ColemanMD, qu’il considérait comme l’une des deux plus importantes pièces d’équipement ne servant pas au combat dans l’effort de guerre, l’autre étant la Jeep.

Retour à l’historique