SOINS ET NETTOYAGE DES TENTES  COLEMANMD

Donnez à l’air un moyen de s’échapper 

Ouvrez les portes et les fenêtres de la tente afin qu’elle soit plus facile à rouler et à ranger. Ainsi l’air s’échappera au fur et à mesure que vous la pliez. La rouler dans la direction des portes et des fenêtres ouvertes aide également.

Pliez votre tente 

Il est sans doute plus facile de plier la tente le long des lignes de pliage originales. Ceci devient de plus en plus difficile avec le temps car les lignes s’estompent. Un principe valable consiste à plier la tente à peu près de la même longueur que les mâts, avant de la rouler.

Rangez votre tente 

Roulez la tente nettement et très serré, avec les mâts et les piquets (dans leurs sacs) rangés au milieu. Les mâts serviront de structure rigide et faciliteront l’enroulement de la tente. Rouler la tente lentement et très serré constitue l’une des meilleures façons de la compacter afin de pouvoir la mettre aisément dans son sac de rangement.

Soins et nettoyage des tentes Coleman 

N’emboîtez pas brusquement les mâts. Allongez ceux-ci section par section. Agir de manière réfléchie prolongera la durée utile des mâts, évitera de les écailler et préservera la solidité de la structure de la tente. Lorsque vous démontez les mâts solidarisés, commencez par les sections centrales afin de réduire la tension des cordons élastiques. Évitez de tirer les mâts, vous pourriez abîmer les cordons ou la toile. Il est souvent plus simple de pousser les mâts pour les sortir des manchons.

Si la tente doit rester dressée pendant une semaine ou plus, plantez-la de préférence à l’endroit où vous bénéficierez du plus d’ombre. Évitez autant que possible de l’exposer aux rayons ultraviolets pendant de longues périodes. Les rayons ultraviolets abîment tous les textiles au fil du temps. S’il n’y a pas d’ombre, le double toit contribuera à protéger la toile des intempéries.

Balayez la tente. Veillez à ce qu’il ne reste pas de cailloux, de feuilles, de saleté et de brindilles avant de la rouler pour l’emballer.

Dans la mesure du possible, ne démontez la tente que lorsqu’elle est complètement sèche, si elle a été exposée à la pluie ou à la rosée du matin. Ainsi vous n’aurez pas à vous préoccuper de la faire sécher plus tard.

Si la tente est souillée, nettoyez-la avec une éponge et un savon doux et neutre. Ne lavez jamais une tente à la machine. Laissez-la toujours sécher à l’air avant de l’emballer.

Ne rangez la tente que lorsqu’elle est totalement sèche. Si vous devez lever le camp sous la pluie, ouvrez-la et montez-la dès que possible pour éviter les moisissures et les odeurs qui pourraient gâcher votre plaisir lors de votre prochain séjour dans la nature. Un endroit frais et sec est idéal pour ranger votre tente entre excursions.

Selon la température et le climat, de l’humidité peut s’accumuler sur la toile, à l’intérieur de la tente. Pour éviter cet inconvénient, il suffit généralement d’aérer en ouvrant toutes les fenêtres de nylon et en se fiant aux moustiquaires pour la protection. Notez en passant que lorsque le temps est défavorable, il ne faut pas confondre condensation et infiltration.

Les piquets peuvent plier quand le sol est dur. Bien que des piquets de rechange soient disponibles, on les trouve rarement sur place. Une alternative pratique consiste à immobiliser la tente temporairement en la fixant à des roches ou à une autre masse stable, à l’aide de haubans.

Ne déterrez pas les piquets en les arrachant avec la tente ou les ganses. Si nécessaire, servez-vous d’un extracteur de piquets ou du bout d’un maillet (avec ou sans arrache-piquets). Les ganses de piquets peuvent, bien sûr, être recousues, mais il est si facile d’éviter le problème !  Si vous devez recoudre une ganse, n’oubliez pas d’enduire la couture d’agent d’étanchéité.

Les fermetures à glissière Coleman sont autoréparantes. Introduisez les spirales dans le curseur de la glissière puis faites glisser le curseur jusqu’à ce que les spirales s’imbriquent.