Soin et entretien des VFI

Bien que les gilets de sauvetage soient généralement d’un entretien facile et qu’ils puissent durer plusieurs saisons si on leur donne l’attention nécessaire, il y a des choses à faire et à ne pas faire pour que votre VFI demeure en bon état de fonctionnement. Il faut faire les vérifications suivantes deux fois par année, ainsi qu’au début de chaque saison de navigation.

À faire

  • Examinez votre VFI avant de l’utiliser pour vérifier s’il y a des déchirures ou des signes d’effilochage, et inspectez l’état du matériel, des coutures et des sangles. Tirez sur les sangles, puis ouvrez et fermez les boucles pour vous assurer qu’elles sont aussi en bon état.
  • Recherchez des signes de moisissure, d’engorgement (absorption d’eau), de rétrécissement ou de décoloration sévère. Si vous en voyez, remplacez votre VFI.
  • Écrivez votre nom quelque part sur le VFI de sorte qu’il soit facilement identifiable et qu’il ne puisse pas être confondu avec le VFI d’une autre personne.
  • Rincez le VFI à l’eau douce après l’avoir porté pour enlever les dépôts de sel et les autres impuretés.
  • Suspendez-le pour le faire sécher avant de le ranger dans un endroit frais et aéré, à l’abri des rayons directs du soleil.
  • Assurez la sécurité d’autrui en découpant les vieux gilets avant de les jeter; ainsi, si quelqu’un venait à les trouver, ils seraient inutilisables.
  • Si vous possédez un VFI gonflable, remplacez les cartouches d’air vides que vous avez utilisées.

À ne pas faire

  • Ne placez pas d’objets lourds ou tranchants dans les poches pendant que vous portez le VFI ; ceux-ci pourraient perforer le gilet ou nuire à sa flottabilité..
  • Ne personnalisez pas votre VFI. Ce faisant, vous annulez l’approbation de l’USCG et altérez la flottabilité du gilet, ce qui change l’efficacité de la flottaison. Si votre VFI n’est pas à votre taille, remplacez-le. Il se peut qu’un VFI coupé ou modifié ne vous aide pas à sauver votre vie.
  • N’appliquez pas de poids lourd sur votre VFI en vous agenouillant dessus, en vous mettant debout dessus ou en l’utilisant comme pare-chocs pour une embarcation. Une telle pression écrasera la mousse à l’intérieur et entraînera une perte de flottabilité.
  • Ne laissez pas votre VFI à bord d’une embarcation qui n’est pas en service pendant une période prolongée. Cela l’expose aux rayons du soleil et à des conditions de sécheresse qui peuvent en compromettre l’efficacité.
  • Ne nettoyez pas le VFI au moyen de détergents agressifs et ne tentez pas de le nettoyer à sec.
  • Ne séchez pas votre VFI dans la sécheuse, sur un radiateur ou au contact de toute autre source de chaleur directe, car cela pourrait endommager la mousse à l’intérieur.